Antoinette Fouque – Site Hommage


Antoinette Fouque – Site Hommage

Elle ouvre une première librairie parisienne à Saint-Germain-des-Prés. Là, elle propose les ouvrages dont les auteurs sont des femmes. Les librairies lancées par Antoinette Fouque (Découvrez la page Antoinettefouque-hommage) sont ouvertes de 11 heures à minuit, il s'agit d'espaces d’échanges. Totalisant des centaines de livres consacrés à la réflexion des femmes, la société d’édition de la militante du droit des femmes permet à de nombreux auteurs de sortir de l'anonymat. Les Editions des femmes permettent à Antoinette Fouque de valoriser la littérature féminine.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque a été à bonne école puisque son père est un syndicaliste. C'est à Marseille qu'Antoinette Fouque est née en 1936 Elle passe une enfance paisible dans la cité phocéenne.

Antoinette Fouque un parcours de l'enseignement à la psychanalyse

Après des études universitaires en Lettres, Antoinette Fouque a d'abord été enseignante. Antoinette Fouque rencontre le psychanalyste Jacques Lacan dans les années 60. Le groupe nommé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF, a été créé par cette femme.

Antoinette Fouque, la mère de la féminologie

Antoinette Fouque a une aversion pour les "-isme", qui réfèrent à une théorie. Elle invente dès lors le nom "féminologie". La féminologie, l'écrivaine l'explique au fil de trois essais publiés entre 1989 et 2012.. Antoinette Fouque se différencie de Simone de Beauvoir et ce qu'elle défend dans "Le deuxième sexe".

La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque au parlement de Strasbourg. L'AFD combat pour réfréner la poussée de tous les extrémismes, car actuellement, les droits des femmes se trouvent toujours en danger. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie défend la notion d'égalité. Antoinette Fouque entre en campagne sur la liste MRG (Mouvement des Radicaux de Gauche) lors des élections au parlement européen, elle est députée entre 1994 et 1999.

Antoinette Fouque, une militante du droit des femmes

Antoinette Fouque a lutté tout au long de sa vie pour que le droit des femmes avance. La grande militante se met en retrait du MLF lors de son départ aux USA au début de la décennie 80. Le mouvement est à cette époque victime de luttes intestines et perd des activistes et de l’influence. A la fin de la décennie soixante-dix, Antoinette Fouque et d'autres activistes font le choix de déclarer le MLF comme une association.