Théoricienne et écrivaineLe combat d’Antoinette Fouque (Nouvelobs) ne répond pas aux tentations du militantisme féminin sans concessions, il défend la maternité. La théoricienne exécre les "-isme", qui, selon elle, réfèrent à une idéologie. Elle imagine en conséquence le terme "féminologie". Naturellement, Antoinette Fouque a prêté sa plume à plusieurs ouvrages collectifs comme "Portraits choisis" ou "Génération MLF 1968-2008".De l'éducation à la psychanalyseAprès...

Dans les pages de 3 essais, Antoinette Fouque (Antoinettefouque-desfemmes) développe la féminologie. La théoricienne déteste les noms en "-isme", qui renvoient à une théorie. Elle fait dès lors naître le nom "féminologie". La lutte de cette grande féministe ne répond pas aux tentations de l'activisme excessif, elle défend son attachement à la maternité, qui ne peut d'après la théoricienne s’opposer à la libération des femmes. Antoinette Fouque ne se reconnait pas dans la notion du deuxième sexe de...