Antoinette Fouque - Les éditions des femmes


Antoinette Fouque - Les éditions des femmes

Dans les pages de 3 essais, Antoinette Fouque (Antoinettefouque-desfemmes) développe la féminologie. La théoricienne déteste les noms en "-isme", qui renvoient à une théorie. Elle fait dès lors naître le nom "féminologie". La lutte de cette grande féministe ne répond pas aux tentations de l'activisme excessif, elle défend son attachement à la maternité, qui ne peut d'après la théoricienne s’opposer à la libération des femmes. Antoinette Fouque ne se reconnait pas dans la notion du deuxième sexe de Simone de Beauvoir.

Antoinette Fouque, éditrice et libraire

Les boutiques de livres ouvertes par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusqu'à minuit, il s'agit d'espaces de rencontres. Grâce à plus de 600 ouvrages voués à la création féminine, la société d’édition de la militante du droit des femmes aide de nombreux auteurs à sortir de l'anonymat. Antoinette Fouque se rend compte à quel point les femmes n'occupent qu'une place mineure dans le secteur de l’édition en fréquentant les cercles intellectuels parisiens. L'éditrice ouvre une première librairie dans le sixième arrondissement de Paris et y propose toute la production littéraire féminine de l’époque.

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour la parité. Plus que jamais active, l'AFD fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque se positionne à gauche. Au moment du bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, Antoinette Fouque met en place l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie. L'AFD se bat dans le but d'empêcher la montée des extrémismes de tous bords, car en ce début de XXIe siècle, les droits des femmes se trouvent toujours en danger.

Antoinette Fouque, une militante sur toute la planète

Antoinette Fouque fonde le Collège de Féminologie et l’Observatoire de la Misogynie. A l'ONU et dans le monde entier, la militante prend la défense des femmes. Cette militante de toujours s’éteint en 2014. Elle aura reçu les plus hautes distinctions du pays. Antoinette Fouque s’engage en particulier avec Aung San Suu Kyi face à la dictature militaire birmane.

Enseignement et psychanalyse : lesengagements d'Antoinette Fouque

Son directeur de thèse n'est autre que Roland Barthes. Antoinette Fouque décroche un DEA. C’est au cours de cette période qu’elle côtoie Monique Wittig, théoricienne féministe. Parallèlement à sa profession d’enseignante, elle est critique littéraire pour 2 sociétés d’édition et rédige des notes de lecture pour une 3e. Dès 1972, elle débat sur la sexualité féminine sous la houlette de la psychanalyste Luce Irigaray. Diplômée d’études supérieures de Lettres, Antoinette Fouque a été enseignante.

Une nouvelle organisation appelée l'Alliance des femmes pour la démocratie nait sous la houlette d’Antoinette Fouque à la toute fin des années 80 lorsqu'elle rentre d'Amérique. La grande militante quitte le Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle s'envole pour les USA au début de la décennie 80. Le mouvement, à cette période en proie à des querelles intestines, perd de l’influence. A la fin de la décennie 70, Antoinette Fouque et d'autres activistes font le choix de déclarer le Mouvement de libération des femmes comme une association.